Les Gardiens de l'Eternité T2 : Viper - Alexandra Ivy

Résumé:
Shay est la dernière de son espèce : moitié humaine, moitié Shalott. Son sang est un aphrodisiaque puissant. Lorsque Viper, le séduisant chef d’un clan de vampires, l’aperçoit dans une vente d’esclaves, il est pris d’une soudaine envie de la posséder. Aussi la ramène-t-il chez lui. Mais une entité maléfique poursuit Shay.
Le sacrifice de cette dernière pourrait sauver l’espèce de Viper. Celui-ci est donc confronté à un terrible choix, mais l’amour qu’il ressent pour Shay est si fort qu’il est prêt à tout endurer.

Les Gardiens de l'Eternité T2 : Viper - Alexandra Ivy 
Auteur: Alexandra Ivy
Editeur : Milady
416 pages

Mon avis: 
Après avoir lu le tome 1, de la saga « Les Gardiens de l’éternité », je me devais de commencer sans tarder le tome 2.

Dans ce tome, nous suivons les aventures de Viper, chef d’un clan de vampire, que nous avons pu découvrir et apprécier dans le tome 1 et de Shay, mi humaine, mi démon Shalott, découverte elle aussi dans le tome 1, où elle était l’esclave des sorcières.

Comparé au précédent tome, je trouve ce tome bien meilleur. Les scènes d’actions sont plus développées, l’histoire d’amour de nos deux héros est très belle, mais surtout l’auteur grâce à un personnage secondaire génial, met une bonne dose d’humour à son histoire. En effet, on fait la connaissance de Levet, une gargouille, originaire de France, qui est tenu prisonnier avec Shay. A cause de sa petite taille, il est devenu le souffre douleur des autres démons. Cette gargouille n’a pas sa langue dans la poche, ose dire tout haut ce qu’il pense, et a toujours des répliques qui font mouches. Il horripile, nos amis vampires, toujours si calmes pour notre plus grand plaisir. J’espère que nous le reverrons dans les prochains tomes car il apporte une vraie touche comique et rend l’histoire encore plus agréable à lire.

Quelques petites choses m’ont quand même chagriné. Tout d’abord l’utilisation excessive de surnom ! Après le « Mon amour » du tome 1, nous avons le droit à « Mon cœur ! ». Quel sera le surnom du tome 3 ? Les paris sont ouverts ! Ensuite, Viper utilise l’expression : « Par les couilles du diable ». Je trouve que cette expression ne va pas du tout avec la personnalité de Viper, qui est un chef de clan, éduqué et habitué au luxe. Alors une fois, ça peut passer, mais là il le dit sans cesse.

Enfin, le dernier petit point négatif, mais là l’auteur n’y est pour rien, est la traduction. On a quelque fois des phrases bancales, difficiles à comprendre comme celle-ci : « Elle ne met presque plus jamais le feu à rien. »… Déjà que j’ai du mal avec les doubles négations…

En conclusion, je trouve ce second tome un cran au dessus du premier tome. Encore une fois ce tome ne fait pas dans l’originalité, mais le personnage de Levet apporte la touche d’humour qui manquait au premier. Le troisième tome sera consacré à Styx, vampire mystérieux faisant son apparition dans le second tome, qui sera confronté aux loup-garous.

Note Finale:
4/5

2 commentaires :

  1. A la base, je voulais le lire bien que mon avis sur le 1er tome soit bof mais je trouve cette couverture tellement horrible qu'elle me donne des frissons à chaque fois que je la vois... ce qui fait que je n'arrive pas à l'acheter !

    Je trouve que Milady c'est vraiment surpassé pour nous sortir la pire des couv' que j'ai vu chez eux !

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec toi, le mec sur la couv' donne froid dans le dos! Mais il faut dépasser cette appréhension, car l'histoire est bien.
    Je sais pas si tu as vu les couvertures de Ghostwalker, mais elle sont, elles aussi, horribles. En plus c'est du copié-collé de la saga Minuit! J'ai l'impression que Milady veut saboter leur collection Bit-Lit!

    RépondreSupprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *