Honey x Honey T8 - Kanan Minami

Résumé : 
La section Kuge est confrontée à une crise, car le système des "honey" risque d'être aboli. Mais heureusement, les élèves apprennent que ce n'était qu'un stratagème visant à rétablir la discipline chez des maîtres aux esprits relâchés. Le soulagement de Yuzuru n'est que de courte durée, car elle rencontre un nouvel obstacle. Elle va être officiellement présentée aux parents de Kai. Pleine d'espoir, Yuzuru est cependant critiquée par la mère de Kai !! Découragée, elle se demande si elle va pouvoir rester auprès de son bien-aimé.
Ce dernier volume saura sans nul doute vous faire couler des larmes !

Auteur : Kanan Minami
Editeur : Glénat




Mon avis : 
Le tome 8 de Honey x Honey, est le dernier tome de cette série et j’en suis ravie ! Car l’héroïne après avoir subit des attouchements, des kidnappings et des chantages, mérite de vivre tranquillement son amour avec Kaï. Mais cela ne va pas se faire si facilement. En effet, même si nos deux héros ont réussi à déjouer les manigances de Chihaya, ils vont devoir affronter la mère de Kai, qui est loin d’être ravie d’accueillir Yuzuru dans la famille.
Je trouve les dessins de ce dernier tome toujours aussi beaux, les personnages (surtout masculin) sont magnifiques. Je trouve dommage que l’histoire de ce dernier tome ne soit pas à la hauteur du dessin. En effet, Chihaya après avoir tenté de séparer notre couple d’amoureux, devient ami avec eux…et Yuzuru pour être acceptée par sa belle-mère va devoir se transformer en gentille petite femme d’intérieur. Vive l’image de la femme ! Contrairement à ce que dit le résumé, mes larmes n’ont pas coulé car la fin est très rapide, et loin d’être émouvante.
Au final, Honey x Honey, est une série plutôt sympathique à lire si on ne la prend pas au premier degré, et destinée aux jeunes femmes. La recette est la même que dans toutes les séries de Kanan Minami : l’héroïne est une nunuche, le héros est un gros macho et ils doivent surmonter tous pleins d’obstacles pour être ensemble. Mais on en redemande à chaque fois! Si vous avez apprécié « L’amour à tout prix », n’hésitez pas !
Deux histoires courtes viennent compléter ce tome, ça ne vaut même pas le coup d’en parler car ce sont des histoires écrites par l’auteure au tout début de sa carrière, et cela se voit ! Les dessins sont grossiers et les histoires n’ont ni queue ni tête. Le titre de la première histoire le montre bien : Marie et le point de congélation... (Hé non ce n’est pas une blague !)

Note finale : 
3.5/5

2 commentaires :

  1. Je suis tout a fait d'accord avec toi, j'ai trouvé la fin décevante et prévisible..comme tous les Minami en même temps! Le dernier tome est vraiment petit aussi, c'est dommage!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis souvent déçue par les fins de ces mangas, en plus c'est souvent le même genre d'histoire, mais à chaque fois qu'il y a un nouveau tome qui sort, je me jette dessus!
    Un effort aurait pu être fait sur les deux histoires qui complètent le tome parce que là elles ne sont vraiment pas top.

    RépondreSupprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *