Sentiment 26 - Gemma Malley

Résumé
2065. Après une guerre qui a plongé le monde dans le chaos, le Guide Suprême a pris le commandement de la dernière Cité. Ce refuge, ceinturé d’une muraille fortifiée, est organisé en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Pour préserver l’harmonie, tous ont subi une lobotomie. C’est la garantie qu’ils n’agiront jamais contre le Système et respecteront les Sentiments, le livre qui régit leur moralité. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Damnés – ces odieuses créatures qui hantent la nuit de leurs cris inhumains… Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement et étiquette d’une lettre, jour après jour, l’ensemble des habitants. Promise à Lucas, être froid et distant, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Et quand le Système lui ordonne de bannir Raffy sur les terres des Damnés, elle refuse de s’exécuter. Elle trouve un soutien inattendu en la personne de Lucas. Auront-ils la force de s’opposer, ensemble, à la Cité ?

Auteur: Gemma Malley
Editeur : Michel Lafon
317 pages

Mon Avis :
J'avais lu beaucoup d'articles élogieux sur les romans de Gemma Malley, mais je n'avais encore jamais eu l'occasion d'en lire un. C'est maintenant chose faite, grâce au site Livraddict et les éditions Michel Lafon, qui m'ont permis de recevoir Sentiment 26 grâce à un partenariat et je les en remercie.
L'histoire se déroule dans un futur proche en Angleterre. Suite à une terrible guerre, où le monde a sombré dans le chaos, un groupe d'homme et de femme décident de suivre le Guide Suprême. Il leur promet un monde débarrassé de toutes violences. Pour cela, il suffit juste de retirer la partie du cerveau responsable de cette déviance. Ils se regroupent dans la Cité, et vivent en autarcie loin du "mal". Chaque habitant reçoit une étiquette. Les meilleurs recoivent la A comme Admirable, les moins bons la D comme Déviant.
Malgré une quatrième de couverture alléchante, j'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans ce roman. En effet, j'ai trouvé que l'intrigue souffrait de beaucoup de longueur, notamment dans la première partie. Dans cette première partie, on fait la connaissance d'Evie une jeune habitante de la Cité, classé B bienfaisante. Elle mène une vie où l'imprévue n'a pas sa place. Evie, comme tous les autres d'ailleurs, a une existence réglée au millimètre, consacrée exclusivement au travail. Les loisirs ou l'inactivité sont considérés comme néfastes. J'ai trouvé toute la description du fonctionnement de la Cité et de l'emploi du temps d'Evie très longue. J'ai bien conscience que cette partie est nécessaire car elle nous permet de parfaitement comprendre l'univers mis en place par l'auteure. La précision et la justesse des descriptions nous montrent toute la cruauté et la perversité du Système. Mais je me suis vraiment ennuyée par moment.
Heureusement un élément va venir perturbé toute cette mécanique bien huilée. En effet Raffy, le jeune homme qu'Evie aime va devoir quitter la Cité car il vient d'être étiqueté E. Evie l'accompagne, ça va être l'occasion de découvrir ce qui ce cache réellement derrière les lourdes portes de la Cité. J'ai adoré cette deuxième partie du roman. Tous s’accélèrent! On a enfin de l'action et on va de révélations, en révélations. L'écriture est fluide et efficace. Je dois avouer qu'à la fin je ne tenais plus en place. Il fallait que je sache!
Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Evie. Elle se pose des questions sur la vie qu'elle mène dans la Cité, mais subit et suit comme tous les autres habitants de la Cité les préceptes du Guide Suprême. Elle prend du temps avant d'agir par elle-même mais je trouve ce délais justifié car elle a été conditionné dès son plus jeune age, et elle est totalement sous l'influence du Frère. Je trouve donc normal qu'elle ait du mal à se dégager de sa domination. Par contre, je l'ai trouvé bien trop soumise à Raffy. Elle se libère de l'emprise du Frère pour être sous la coupe de son ami! Ce garçon est détestable en tout point! Il m'était très sympathique au début du roman, mais au fil des pages on le découvre tel qu'il est réellement : colérique, égoïste et certaines de ses réactions mériteraient vraiment une bonne claque. Je lui ai préféré son frère Lucas, qui sous une apparence froide cache un homme d'une grande gentillesse et plein de courage. 
En conclusion, ce roman est une jolie découverte. La seconde partie du roman pleine de suspens et de rebondissement vient rattraper une première partie décevante. Je suis très contente d'avoir eu la chance de découvrir cette auteur à l'occasion de ce partenariat.

J'ai lu Sentiment 26 avec Mia

Ma note finale
3,5/5



2 commentaires :

  1. Un avis un peu plus mitigé que toi ....
    Mais bon, j'avais lu de très jolies critiques sur le net !
    en tout cas, ça a été un plaisir de le lire en ta compagnie, bises !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais lu de très bonnes critiques sur La déclaration, et des critiques plus modérés sur celui-ci. C'est peut-etre pour ça que j'ai moins été déçue. J'étais préparé psychologiquement^^.

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *