Kaleb, Saison 1 - Myra Eljundir

Résumé
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour ou sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?

 
Auteur: Myra Eljundir
Editeur :Robert Laffont
Collection R
442 pages
Mon Avis :
C'est avec une joie à peine dissimulée que j'ai découvert ce nouveau roman de la collection R dans ma boite aux lettres. Disponible depuis quelques semaines sur Internet, le résumé avait éveillé ma curiosité et j'avais hâte de me plonger dans la lecture de Kaleb.

Kaleb est un jeune d'homme d'une vingtaine d'année, d'une beauté à couper le souffle. Balloté de pays en pays depuis l'enfance, son père décide de finalement revenir s'installer à Paris. C'est là, que Kaleb découvre qu'il a le pouvoir de lire et de manipuler les sentiments des gens qui l'entoure. Mais ce pouvoir difficilement contrôlable le rend instable psychologiquement. En plus de réussir à maitriser ses excès de violence, il va devoir affronter Les Sentinels, des ennemies très puissants bien décidés à l'éliminer.

C'est avec enthousiasme que j'ai commencé ce roman, mais j'ai été rapidement déroutée par le style de l'auteur. En effet, l'auteur utilise des phrases très courtes, précises et concises. Il se contente du stricte minimum : sujet, verbe, complément. Ici pas de longues tirades, ou de longs passages descriptifs, l'auteur va à l'essentiel. J'avais parfois l'impression de lire un scénario, chose finalement pas si surprenante que ça quand j'ai appris une fois le roman terminé que l'auteur était un scénariste. Il m'a donc fallu un peu de temps pour m'y habituer et passer outre. Finalement ce style convient parfaitement à ce que l'auteur veut nous transmettre : la folie, la violence des sentiments, et la dureté des personnages.

Les deux premières parties du romans m'ont parue un peu longue (le roman en comporte cinq) mais une fois le style de l'auteur apprivoisé et l'intrigue mise en place, je me suis complétement plongée dans ce roman que j'ai lu très rapidement. J'ai été happée par l'histoire. Les pages se tournent à une vitesse folle. Ça faisait longtemps que je n'avais pas éprouvé autant de sensations en lisant un roman. J'ai détesté le colonel, j'ai été émue par la jeune fille et j'ai vibré pour Kaleb. Ah Kaleb! Comme ses proies, je suis tombée sous son charme. Comment ne pas succomber à ce démon au physique d'ange? Effectivement, il se découvre un pouvoir et il l'utilise à mauvais escient mais on le sent tellement désemparé face à ce don qu'il ne maitrise pas et ses remords sont tellement vrai qu'on ne peut que vouloir l'aider. C'est un personnage terriblement attachant malgré ses excès de violence et j'ai espéré tout le long de ma lecture, qu'il ne bascule pas du coté obscur de la force. (J'ai pensé à Star Wars pendant ma lecture, la référence était obligée^^)

Mes seules regrets concernant ce livre est que Kaleb identifie bien trop facilement son don et son origine. Une petite recherche sur Google et hop c'est trouvé! Et la fin qui est arrivée bien trop vite à mon gout. J'ai attendu avec impatience quelque chose qui finalement n'arrivera que dans le tome suivant! Je suis terriblement frustrée!

Au final, après un démarrage un peu difficile, j'ai été conquise par ce roman. On est loin des vampires et autres créatures fantastiques actuellement à la mode. L'univers développé par l'auteur est sombre, effrayant mais terriblement fascinant. Et une fois la dernière page refermée, on a qu'une envie c'est d'avoir la suite et de se laisser encore et encore subjuguer par le charme de Kaleb.
Un grand  merci aux éditions Robert Laffont et à Karen de m'avoir permis de lire ce superbe roman issue de sa toute récente collection à destination des jeunes adultes : la collection R


Ma note finale :
4,5/5

Les autres romans de la collection R : 
Cass, Kiera - La Sélection, tome 1
Daugherty C.J. - Night School, tome 1

4 commentaires :

  1. Ton avis me donne envie de le découvrir.
    Pour la suite des soeurs de la lune, j'ai noté la date.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. j'ai encore plus envie de le lire !! Une histoire d'amour au rendez vous ???

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce premier tome et j'ai hâte de lire la suite =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant j'avais adoré celui ci, que j'ai eu beaucoup de mal avec les suivants. J'espère que ça ne sera pas le cas pour toi^^

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *