Les opéras de l'espace - Laurent Genefort

Résumé
Axelkahn est un ténor hors du commun, presque un dieu vivant. Ses interprétations des airs d’opéras les plus périlleux sont des instants volés à l’éternité. Tout cela grâce aux biopuces que lui ont implantées les mystérieux Yuweh. Jusqu’au jour où ces greffes tombent en panne, renvoyant Axelkahn à sa condition de simple mortel. Il ne lui reste plus qu’à tenter de retrouver un Yuweh, dont la légende raconte qu’il aurait disparu au cœur des Bulbes Griffith, gigantesque artefact spatial composé de stations reliées entre elles par des filins créant une inextricable toile d’araignée. Il forme donc une troupe de théâtre aussi hétéroclite qu’attachante et se lance en quête d’une hypothétique guérison. De l’aventure, la description d’un monde hors du commun et… du théâtre ! Rarement space opera n’aura si bien porté son nom.

Auteur:  Laurent Genefort
Editeur : Folio
Folio SF  -  2014
416 pages
Mon Avis :
Dans le cadre de mon partenariat avec les éditions Folio, j'ai décidé de changer un peu mes habitudes de lecture et de me lancer dans la science fiction. Je ne suis pas du tout une habituée de science fiction, et j'ai eu envie de redécouvrir ce genre (déjà eu une expérience pas concluante du tout par le passé!) grâce à la lecture du roman de Laurent Genefort "Les Opéras de l'Espace"

Axelkahn est un ténor extrêmement réputé, qui vit dans l'opulence. Au cours d'une représentation, il se rend compte que les biopuces greffées par le peuple Yuweh,, qui lui permettent de chanter à la perfection,  tombent petit à petit en panne. Ruiné et incapable de chanter, il décide de partir à la recherche d'un Yuweh qui selon la légende aurait élu domicile dans les Bulbes Griffith.

J'ai eu énormément de mal à me plonger dans ce roman. La faute à un vocabulaire extrêmement complexe! L'auteur utilise du vocabulaire scientifique qui m'est tout à fait étranger et je dois dire que j'ai bien galéré. C'est difficile de s’intéresser à une intrigue ou de s'imaginer un univers quand on comprend un mot sur deux.
Mais j'ai réussi à passer outre ce petit soucis de compréhension, en me focalisant sur la quête d'Axelkahn, et force est de constater que l'histoire est plutôt plaisante à lire. Axelkahn au cours de son voyage à travers les Bulbes Griffith, qui sont si j'ai bien tout compris des sortes de grappes de raisins géantes (vraiment géantes!), accueille à ses cotés les laissés-pour-compte des différentes stations qu'il traverse et forme un compagnie théâtrales. Au contact de ses personnages tous différents mais pourtant si complémentaires, Axelkahn va s'ouvrir aux autres et devenir plus sociable et humble.

En conclusion, "Les Opéras de l'Espace" est un roman à l'intrigue et à l'univers très originales, mais le vocabulaire employé par l'auteur m'a empêchée de pleinement apprécier ma lecture. Je pense que ce roman satisfera les amateurs de science fiction surement plus habitués que moi à ce genre de langage, mais peinera sans doute à intéresser les non initiés.


Un grand merci aux éditions Folio de m'avoir permis de lire ce roman

8 commentaires :

  1. Je suis fan de la couv' et l'histoire a l'air totalement décalée. Je crois que je vais l'ajouter à ma PAL celui là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu cherches une histoire décalée, ce roman risque fort de te plaire! Dépaysement assuré!

      Supprimer
  2. J'avais hésité à demander ce livre et finalement, j'avais décidé de passer mon tour! Je ne suis pas sûre que j'aurais réussi à rentrer dedans aussi si le vocabulaire était trop compliqué...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on arrive à passes outre le vocabulaire, l'histoire est plutôt sympa à suivre. Mais c'est difficile de se représenter un univers quand on comprend un mot sur deux dans la description!

      Supprimer
  3. Je trouve la couverture magnifique, et rien que pour ça j'ai envie de le lire. Comme en plus de ça l'histoire a l'air intéressante, je sens qu'il va me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es une habitué de SF, je pense vraiment que ce livre peut te plaire car l'histoire sort de l'ordinaire

      Supprimer
  4. ça a l'air assez intrigant mais j'ai beaucoup de mal avec SF, meme plus que pour la fantasy du coup je ne suis pas sure que ça soit pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ce roman risque de ne pas te convenir si tu n'es pas une fan du genre.

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *