La Rose et la Tour - Fiona McIntosh

Résumé

En 1715, le comte de Nithsdale rejoint la rébellion jacobite écossaise. Accusé de trahison, il est arrêté et attend la peine capitale, emprisonné à la Tour de Londres.En 1978, Jane Granger se fiance avec Will, un descendant des Nithsdales, et est assaillie par le doute. Lorsque Will tombe dans le coma, Jane fait le serment de le sauver. Par un curieux coup du sort, elle se retrouve plongée au cœur du XVIIIe siècle et est convaincue que Will se réveillera si elle libère le comte. Mais elle rencontre alors un séduisant noble qui peut bouleverser sa vie dans le passé comme dans le futur…
La Rose et la Tour - Fiona McIntosh
Auteure : Fiona McIntosh
Editeur : Milady
mars 2015

Mon Avis

Fiona McIntosh est une auteure dont je connaissais la réputation, mais je n'avais eu l'occasion de lire un de ses romans. Cette occasion c'est présentée, il y a quelques jours quand j'ai eu l'opportunité de lire La Rose et La Tour sa romance historique.

Jane Granger est une jeune femme issue de la bourgeoisie anglaise. Fraichement fiancée à Will, elle a accepté sa demande en mariage malgré le fait qu'elle doute beaucoup sur ses propres sentiments. Mais lorsque Will est agressé dans le métro par des Hooligans, elle n'hésite pas une seule seconde et met tout en œuvre pour le sauver...

La Rose et la Tour est un roman dans lequel on rentre très facilement tant la plume de l'auteure est agréable et entrainante. Les descriptions sont très précises sans être ennuyeuse et on se représente parfaitement les différentes époques et lieux dans lequel se déroule l'intrigue. En effet, l'histoire se situe dans le Londres des années 1970 mais aussi en Écosse et dans le Londres pendant les révoltes jacobites de 1715. On a réellement l'impression d'être auprès de Jane pendant sa traversé de l’Ecosse enneigée, dans le vieux Londres ou dans le désert australien. Le soucis d’être précise se retrouve aussi dans les détails historiques. On sent que l'auteure s'est parfaitement documentée sur le sujet et elle nous restitue les informations de façons précises sans que ce soit barbant.

Malgré les points positifs que je viens d’énoncer, je n'ai pas trouvé l'intrigue particulièrement originale. Elle ressemble beaucoup à certains romans de Karen Marie Moning mais en moins bien. En effet, même si j'ai apprécié ma lecture, il m'a manquée un petit truc pour être totalement emballée. Je pense que cela vient du fait qu'à aucun moment je me suis attachée aux personnages. Je n'ai jamais eu peur pour Will ou pour le Comte de Nithsdale et Jane est un personnage bien que déterminée et combative qui n'a pas su me convaincre.

En conclusion, La Rose et la Tour est un roman qui se lit facilement et avec plaisir. Le style de Fiona McIntosh est fluide et plaisante mais le manque de rebondissement et de sympathie envers les personnages font que je n'ai pas été complétement convaincue.





0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *