Le Sang des Dieux et des Rois - Eleanor Herman

Imaginez une époque où les dieux s'amusent des souffrances des hommes.
Où des forces maléfiques se déchaînent aux confins du monde connu.
Où des cendres des villes naissent des empires.
Alexandre, héritier du trône de Macédoine, est en passe de découvrir son destin de conquérant, mais il est irrésistiblement attiré par une nouvelle venue.
Katerina doit naviguer dans les eaux troubles des intrigues de la cour sans dévoiler sa mission secrète : tuer la reine.
Jacob est prêt à tout sacrifier pour gagner le coeur de Katerina. Même s'il doit pour cela se mesurer à Héphestion, tueur sous la protection d'Alexandre.
Enfin, par-delà les mers, Zofia, princesse persane fiancée à Alexandre malgré elle, part en quête des légendaires et mortels Dévoreurs d'Âmes, seuls capables d'infléchir son destin.

Le Sang des Dieux et des Rois - Eleanor Herman
Auteur : Eleanor Herman
Editeur : Robert Laffont, Collection R
2016


En grande fan de l'Antiquité, j'attendais avec impatience la sortie du Sang des Dieux et de Rois et les nombreuses critiques positives que j'avais lu dessus, ne faisaient que de l'augmenter! Malheureusement plusieurs évènements m'ont empêchée de rédiger ma chronique immédiatement et comme j'ai la fâcheuse manie de ne pas prendre des notes, mon avis va être un peu plus court que d'habitude.

Globalement, j'ai été assez déçue par ma lecture. Peut être en attendais-je de trop? L'intrigue proposée par l'auteure aurait pu être intéressante, mais l'omniprésence des histoires d'amour m'a rapidement lassée. Par sa construction, Le Sang des Dieux et des rois, ressemble énormément à Troie de David Gemmel. Les deux sagas se déroulent toutes deux pendant l'antiquité et reprennent des évènements marquants de cette période: la chute de Troie pour l'un et l'accession au pouvoir d'Alexandre le Grand pour l'autre. Elles sont aussi assez similaire dans leur construction. Dans les deux sagas, on suit simultanément plusieurs personnages, qui n'ont apparemment aucun lien. Mais aux fils des pages, les connexions se font et les pièces du puzzle se mettent doucement en place. Seule Zofia, jeune princesse Perse n'interagit pas avec les autres personnages principaux. Mais malheureusement la comparaison avec David Gemmell s'arrête là, car Le Sang des Dieux et des Rois pèche cruellement par son style que j'ai trouvé peu fluide. Plusieurs passages m'ont profondément ennuyés. L'auteure a laissé énormément de place aux tourments amoureux de nos héros au lieu d'approfondir le plus intéressant à mon sens : l'adolescence d'Alexandre le grand et son accession au pouvoir. J'ai bien conscience que les romans de David Gemmell s'adressent à un public différent et qu'il est peut-être injuste de faire des comparaisons, mais j'ai trouvé que l'auteure n'avait pas su exploiter son idée pour nous proposer un bon roman de fantasy historique pour jeunes adultes. L'ensemble manque de rigueur et d'originalité. Mais la fin du roman laisse apercevoir de très belles choses. Le style de l'auteure est plus dynamique, les scènes de combat s'enchainent et mon intérêt a été réveillé!

En conclusion, ma lecture des Sang des Dieux et des Rois a été assez laborieuse. J'ai commencé à apprécier ma lecture dans la dernière partie du roman. Les choses commencent enfin à bouger et la magie devient un élément central de l'intrigue. Dommage que cela arrive à la fin du roman, néanmoins cela m'a permis de conclure ma lecture sur une note positive et l'envie d'en savoir plus. Rendez vous au deuxième tome!




-----------------------------------------------------
Un grand merci aux éditions Robert Laffont de m'avoir permis de lire ce roman issue de sa collection à destination des jeunes adultes : la Collection R

6 commentaires :

  1. Un avis très interessant et bien construit. J'attends pas mal de la romance dans cette lecture que j'entame à peine. Je pense donc être moins géner que toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, si tu apprécies la romance je pense que ce roman va te plaire, car elle est vraiment dominante

      Supprimer
  2. Je pense que je vais passer mon tour parce que vu ce que tu en dis sur l'histoire d'amour omniprésente, ça ne me tente pas vraiment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment cet aspect du roman qui m'a le plus dérangée. Après rien ne t'empêche de tenter :)

      Supprimer
  3. C'est dommage que tu n'ais pas aimé. Je pense cependant l'ajouter à ma WL, en gardant à l'esprit tes déceptions - genre les histoires d'amour trop présentes alors que bon, on veut de l'Antiquité +++. En espérant aimer un peu plus que toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi qu'il te plaira. J'ai lu des avis hypers positifs concernant l'aspect historique. Peut être que le côté romance m'a empêchée d'apprécier les détails historiques

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *